" Les Colins A Miami "

Cap Canaveral : déjà 4 visites !

Oui, ça y est, 4 visites à Cap Canaveral en 6 mois ! Pas mal, hein ? J’avoue qu’on est accros… Mais surtout, c’est un incontournable pour la famille et les amis en visite. Cette fois, je vous parle d’une nouveauté, et de ce qu’on avait pas encore testé.

Oui, parce qu’on a pas encore tout fait, même si on y est presque. Il nous reste un film 3D à l’IMAX et le Memorial, pour ce qui est du complexe principal, 2 des bus tours, et un des points d’observation des lancements. Je pense que d’ici fin 2017 ce sera fait ! Encore une fois, je commence par la partie « attractions », et je vous donne quelques nouvelles infos pratiques ensuite.

Shuttle Launch Experience et autres toboggans

Je vous disais dans mon premier article que le bâtiment Atlantis était de loin le mieux fait pour les enfants. Mais je n’avais pas tout testé. C’est maintenant chose faite ! Oui, étant cette fois en jean (je croyais qu’il ferait frais, il faisait en fait une chaleur humide et insupportable, mais passons), j’ai pu aller crapahuter avec Mini et m’amuser un peu.

En route pour l’ISS!

J’ai donc testé la reproduction de la Station Spatiale Internationale (ISS pour les intimes). C’est un circuit principalement fait pour les enfants (mais empruntable par un adulte de corpulence normale), une boucle dans un tube, suspendu au-dessus des expos du rez-de-chaussée. La première partie est entièrement fermée, la dernière ligne droite se fait au-dessus du vide dans un tube en plexiglass que j’espère suffisamment épais… Mini adore et est reparti pour un tour alors que j’étais encore en train de m’extraire!

Petit bémol pour les jours de grandes affluences : il faut toujours enlever ses chaussures. Ça paraît normal, mais ! En période de vacances de fin d’année (le plus fréquenté d’après notre expérience), il faudra : faire la queue, avancer assez vite pour ne pas créer d’embouteillage, ne pas paniquer pendant le passage dans le vide, ne pas être en robe ou en jupe pour ne pas offrir une vue imprenable à ceux qui passent en-dessous, mais surtout, supporter l’odeur de chaussettes pourries qui règne la-dedans ! En dehors de ça, c’est très sympa, et ça occupe les enfants pendant que vous faites des photos d’Atlantis!

Y a pas d’âge pour faire du toboggan!

Pour descendre au rez-de-chaussée du bâtiment, il y a deux chemins : celui des enfants trop petits, des poussettes, et des femmes en robe qui ne veulent pas faire une nouvelle version de la pub Narta ; ou le toboggan ! J’avoue que le jean, c’était pas seulement parce que je pensais qu’il ferait frais. Je voulais pouvoir faire un tour à 4 pattes dans l’ISS et faire du toboggan ! Bref.

Ce toboggan reproduit soit-disant la courbe empruntée par les navettes lorsqu’elles revenaient sur terre. Il fallait attendre un peu ce jour-la, mais quelques panneaux vous donnent des infos sur la vitesse de la navette et sur son double passage du mur du son lors de son retour dans l’atmosphère. Vous entendrez même ce fameux double « bang », qui rythme le passage sur le toboggan. Enfin LES toboggans : il y a deux couloirs, on descend donc par deux, pas plus, une employée est là pour vous rappeler de retirer vos chaussures, de garder votre sac à dos devant vous, et vous dit quand partir. Il est plutôt sympa ce toboggan, mais bon, pas au point de faire la queue exprès si on a passé l’âge. N’empêche, depuis le temps que je le voyais, je voulais essayer, et c’est fait !

Attention, ça va secouer!

J’en viens au plus « spectaculaire », l’attraction à sensation : le Shuttle Launch Experience ! Cela faisait un bout de temps qu’on entendait dire que ce simulateur de décollage était considéré par les astronautes comme étant au plus proche d’une situation réelle. Lors de notre premiere visite, il était trop tard, le complex allait fermer. Pour les deux suivantes, il y avait pas de mal d’attente, c’était jour de lancement dans les deux cas, et on avait autre chose à voir… Donc cette fois, il était temps ! On a donc laissé Mini à ses grands-parents pour aller s’amuser et tester ce simulateur.

Launch experience 4 visites

Aucun sac n’est autorisé, il faudra se relayer, ou utiliser les casiers situés au départ de la file d’attente. Attente qui n’est finalement pas si longue, puisqu’il y a plusieurs simulateurs. A votre tour, vous entrerez dans une grande salle, ou une animation sur écrans vous donnera quelques infos techniques sur les lancements. En dehors du fait qu’ils ne sont toujours pas décidés à utiliser le système métrique ou les températures en Celsius, c’est plutôt bien fait.

Puis les portes s’ouvrent sous les écrans, et vous suivez un couloir qui rappelle très très fortement Star Tours, pour les habitués de Disneyland. Arrivés devant votre simulateur, vous devrez vous mettre en rang devant les portes, les pieds sur un rond rouge. Une dernière animation vous informe que votre simulateur est bientôt prêt, et quelques minutes plus tard, c’est parti ! Vous irez vous asseoir sur un fauteuil assez haut et confortable, avant de boucler votre ceinture. Un conseil mettez tout ce que vous avez gardé dans vos poches, et vérifiez que rien ne peut en sortir !

Je vous laisse la surprise, pour mieux savourer, mais sachez quand même que, même si je doute que ce soit si proche que ça d’un vrai décollage, ça secoue !! Et pas qu’un peu !! Si vous hésitiez entre un burger avant ou après, je vous le dis tout de suite : plutôt apres !

Heroes and Legends : Astronaut Hall of Fame

C’est LA bonne surprise de cette 4ème visite ! Depuis l’ouverture de cette nouvelle « attraction », on y voit toujours une file d’attente importante, et qui nous décourage. Mais cette fois, avec une heure à occuper pendant que Papi et Mamie étaient à l’IMAX, on s’est lancés. L’attente n’est finalement pas si longue, surtout en fin de journée. C’est le premier bâtiment à l’entrée du parc, celui sur lequel tout le monde se rue en premier, il suffisait donc d’attendre. On vous distribuera des lunettes 3D, à utiliser dans la seconde salle. Dans la première, un film sur ce qui définit un héros sert d’introduction. Il y a le grand classique et un peu cul-cul « mon héros c’est mon papa/ mon papi/ ma maman/ mon poisson rouge », les héros télévisés, et les grands noms de l’aviation et de la conquête de l’espace.

Dans la deuxieme salle, on assiste à un film en 4D, principalement centré sur Alan Sheppard. A chaque décollage, mouvement rapide, etc, vous sentirez le vent sur votre visage. Ça peut surprendre et ce n’était pas du goût de Mini qui, tout Marseillais qu’il est, déteste le vent ! Il faut admettre qu’en plus il était fatigué, et que le volume sonore est un peu exagéré. En fait, il este même tellement exagéré qu’il est difficile de suivre le film.

A la sortie, vous découvrirez une partie musée ou chaque alcôve a pour thème une des qualités attendues d’un héros. Vous y trouverez des jouets et comics sortis de l’enfance des premiers astronautes, leurs médailles militaires, leurs projets de science en primaire, leurs bulletins trimestriels, leurs blousons de pilotes… Au passage, j’ai épluché le bulletin de John Glenn (ben oui on se refait pas), et il a beaucoup de B en Anglais et en sciences sociales : bouuuu pas bien !

Vous verrez également la salle de contrôle des projets Gemini, et vous constaterez que c’était plutôt rudimentaire comme installation pour envoyer des gars dans l’espace !

Je vous conseille aussi de regarder la reconstitution assez impressionnante d’un « spacewalk » : une sortie dans l’espace.

Avant de sortir, vous traverserez le Hall of Fame, ou vous serez accueillis par une statue d’Alan Sheppard. Tous les astronautes de la NASA sont représentés, et vous pourrez même faire un photo-montage pour avoir votre portrait avec celui que vous admirez ! Des écrans tactiles vous permettent aussi d’en apprendre un peu plus sur eux et sur leurs missions.

Personnellement, j’ai trouvé cette exposition très intéressante et émouvante. Elle rappelle que nos héros sont avant tout des êtres humains, avec une famille, une enfance, une vie normale. Je vous la recommande chaudement !

Nouvelles infos pratiques

Un complément aux infos de mon premier article s’impose. D’abord parce que jusque-là nos visites ont été plutôt calmes, alors qu’en période de fêtes de fin d’année c’est… différent… et ensuite parce qu’il fallait apporter quelques précisions.

Les navettes vers le Apollo/Saturn V Center

Je vous disais,  dans mon article précédent, que les bus tours (payants) vous permettent de visiter les installations de la base. C’est en effet la meilleure façon de le faire, vous aurez un maximum d’explications pendant vos deux heures de visite, et des arrêts pour faire des photos sympas. Mais si vous ne voulez pas perdre 2h, ou si vous avez un budget limité, sachez que les navettes pour Apollo/SaturnV font également un tour des installations. MAIS. Il n’y aura aucun arrêt photo, les explications seront plus succinctes et simples, et la durée du tour varie.

La première fois que nous avons pris une de ces navettes, la file d’attente était raisonnable, le parc n’était pas plein, et le tour a duré presque 40min et nous a permis de voir en bref toutes les installations : hangar d’assemblage, crawler (le mode de transport des fusées), pas de tir 39 A et B…

La deuxième fois, par contre, c’était pendant notre dernière visite. L’attente était plus longue, le parc était bondé, le tour n’a duré que 10min, nous sommes passés à cote du hangar d’assemblage, sans aller voir le crawler qui est stationné derrière, et c’est tout. J’en conclus donc que pendant les périodes de fortes affluences, pour réduire le temps d’attente des navettes et en mettre le plus possible à disposition, les temps de trajet sont réduits au maximum. Vous aurez tout de même droit à quelques ralentissements pour voir les alligators, aigles et autres tortues qui se baladent le long de la route.

Deuxieme info : se nourrir au Apollo/Saturn V Center.

La pelouse à l’extérieur est trés agréable pour pique-niquer, et comme c’est la Floride, vous pouvez en profiter toute l’année, sauf les jours de pluie. Vous pouvez aussi vous installer dans les gradins sur la droite de la pelouse pour prendre un peu de hauteur. Dans les deux cas, vous aurez une vue dégagée sur la Banana River, le hangar d’assemblage et les pas de tir 39 A et B.

Par contre, si vous voulez pique-niquer dans ce centre, un conseil : amenez votre repas ! Que vous aurez preparé chez vous, ou acheté dans le complex principal, mais surtout, évitez de le prendre au Moon Rock Café. Les salades composées ont plus de salade qu’autre chose, la laitue n’a pas de goût, et le tout est tellement dense que la sauce (pas terrible) n’ira pas jusqu’au fond, vous obligeant à utiliser plusieurs sachets ou à vous contenter de jouer les lapins. Les frites ne sont pas assez cuites et donc affreusement molles et sans goût, et les burgers ne sont pas mieux. Bref, on ne s’attend pas à de la gastronomie quand on visite un « parc d’attractions-musée », mais là, il ne faudrait pas exagérer non plus… Les pizzas ont l’air comestibles, mais aucun de nous n’a essayé alors je vous laisse tenter (si vous êtes assez braves) et nous raconter après.

Les volontaires d’Atlantis

Derniere chose : on s’est enfin décidé à poser des questions aux techniciens présents à côté d’Atlantis. Si vous maîtriser suffisamment l’Anglais, n’hésitez pas à aller les voir, ils seront ravis de vous répondre et ne vous assommeront pas avec des termes techniques incompréhensibles. Ce sont des mines d’informations, et vous apprendrez des choses surprenantes ! Exemple : vous saviez qu’une fois sortie de l’attraction de la Terre ou d’une autre planète, chaque poussée augmente votre accélération, sans que vous puissiez jamais ralentir… à moins de faire demi-tour ? On a aussi eu beaucoup d’explications sur les tuiles de protection des navettes, mais ce serait plus long à expliquer (et plus technique, soyons honnêtes je n’ai pas suffisamment bien retenu pour vous le restituer en détails).

Voilà pour les infos supplémentaires ! Comme je vous le disais, il nous reste des films et animations à voir, des lieux à tester, donc je vous ferai probablement un petit « edit » un de ces jours. Bonne visite ! Et n’hésitez pas à nous raconter votre expérience !

0

YOU MIGHT ALSO LIKE

0 Comments

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Facebook
Facebook
Instagram
Follow by Email

Recevez la newsletter!